ETUDE

Les marchés pour de nombreux matériaux couramment recyclés sont en difficulté dans l’UE

Les ambitions de l’Europe en matière d’économie circulaire exigent la fourniture en temps voulu de matières premières recyclées de bonne qualité aux fabricants. 

Cependant, selon une évaluation de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) publiée aujourd’hui, parmi les huit matières recyclables les plus courantes, seuls l’aluminium, le papier et le verre ont des marchés secondaires qui fonctionnent bien. 

Le manque de normalisation et la concurrence de nouveaux matériaux font partie des défis à relever pour d’autres marchés, tels que le bois et les textiles.

L’enquête sur les marchés européens des matières premières secondaires présente un ensemble de critères permettant d’analyser le fonctionnement des marchés des matières premières secondaires et recyclées. 

L’amélioration des marchés des matières premières recyclées est essentielle pour mettre en place une économie circulaire dans l’UE, en réduisant la nécessité d’extraire des ressources naturelles et en évitant les impacts environnementaux associés.

En appliquant les critères d’évaluation à huit marchés communs de matières secondaires, le rapport de l’AEE conclut que seuls trois d’entre eux – aluminium, papier et verre – fonctionnent bien. Ces marchés fournissent des informations crédibles et continues aux parties prenantes du marché, ils sont internationaux et ouverts, et les matériaux recyclés ont une part de marché importante, par rapport aux matériaux primaires, note le rapport de l’AEE.

Les cinq marchés de matières premières secondaires qui ne fonctionnent pas bien sont le bois, les plastiques, les biodéchets, les agrégats provenant des déchets de construction et de démolition, et les textiles. Selon l’analyse de l’AEE, les principaux problèmes de ces marchés sont leur petite taille par rapport aux matières primaires, la faiblesse de la demande et l’absence de spécifications communes, ce qui réduit la qualité des matériaux à usage industriel. En outre, certains matériaux sont confrontés à des défis spécifiques, comme la demande concurrente pour l’utilisation énergétique dans le cas du bois.

Tout en reconnaissant la nécessité de disposer de plus d’informations pour permettre un suivi et une évaluation appropriés du développement des marchés, le rapport de l’AEE présente plusieurs options pour surmonter les obstacles au marché des matières premières recyclées. Il s’agit notamment d’inciter à concevoir des produits plus faciles à recycler, de renforcer les objectifs de recyclage, d’augmenter la teneur en matières recyclées des nouveaux produits, d’établir des normes techniques pour les matières recyclées et d’utiliser des taxes pour niveler la concurrence des prix avec les matières premières primaires.

Source : https://www.eea.europa.eu/highlights/markets-for-many-commonly-recycled

Nouvelles Publications

Circular Onopia
Développement durable

Et si le monde tournait rond ?

Le documentaire lève le voile sur le concept d’économie circulaire, un système économique basé sur l’idée que rien ne devrait être jeté et que tout devrait être réemployé. Un modèle qui pourrait bien sauver notre planète, mais qui suppose de rompre avec nos habitudes et notre frénésie consumériste.

Lire +
Gardez le contact

Newsletter Economie Circulaire

Recevez nos nouveaux articles sur l’économie circulaire et la TechForGood.

Recevez les invitations à nos webinaires gratuits ! et bien plus encore..