Interview de Maïlys Grau, fondatrice de Circouleur

Maïlys Grau - Présidente et Fondatrice de Circouleur
Circular Onopia - Circouleur

La fondatrice et présidente de Circouleur, Maïlys Grau, a eu la gentillesse de bien vouloir se prêter à notre jeux de question / réponse.

Bonjour Maïlys, pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Bonjour, Circouleur est une startup créée en 2017 à Blanquefort en Gironde, et nous avons créé la première filière de recyclage des déchets de peinture en France. 

Nous venons recycler les vieux fonds de pots de peinture destiné à l’incinération, pour leur donner une seconde vie et les reformuler en peinture neuve, de qualité haut de gamme et composée de matières recyclées.

Quelle a été la genèse de la création de votre entreprise ?

Lors de travaux de peinture chez moi, je me suis rendu compte que les vieux pots de fonds de peinture finiraient incinérés et qu’aucune filière de recyclage des peintures n’existait en France.

Chimiste de formation et ayant comme volonté que mon travail serve à un impact positif, je me suis lancée dans la création de CIRCOULEUR.

A qui s’adresse votre offre et à quels besoins votre offre répond-elle ? ou quels sont les problèmes que votre offre solutionne et de quelle manière ?

Nous vendons nos peintures sur deux marchés, sur le marché professionnel donc qui concernent les pros du bâtiment, les maîtres d’ouvrage, les chantiers. 

Et nous sommes aussi sur le marché grand public, actuellement nous somme revendus dans 50 magasins un peu partout en France (cf. carte des magasins sur circouleur.fr).

Le besoin est le même pour tous, minimiser son impact écologique tout en ayant une peinture de qualité et à prix raisonnable.

En quoi votre offre est-elle innovante ou nouvelle sur le marché ?

Nous sommes actuellement les seuls en France à proposer une peinture recyclée à partir des déchets de peintures du territoire, d’autres peintures écologiques existent mais elles sont souvent bio-sourcées et non pas recyclées.

Nous sommes une entreprise française, engagée socialement et écologiquement et nous proposons des produits de qualité à prix abordable.

Notre peinture est aussi meilleure pour la qualité de l’air intérieur, que la plupart des produits sur le marché, en fait les composés organiques volatiles (COV) qui sont présents dans toutes les peintures sont très bas dans nos peintures. 

Pourquoi ? Comme la plupart se sont déjà évaporés lors de la première ouverture, leur présence est quasi nulle dans la nôtre.

Quel est votre modèle économique ? (Comment gagnez-vous de l’argent ? Comment faites vous pour créer de la valeur, pour la diffuser et la capturer ?)

Notre chiffre d’affaires provient essentiellement de la vente de nos peintures, c’est elle qui permet la viabilité économique de la filière de recyclage. 

À partir des déchets de peinture, qui ont une valeur négative, nous faisons tout un travail de tri, regroupement, formulation… qui aboutit à une peinture de qualité neuve, qui a une valeur positive et élevée.

Quels impacts positifs avez-vous sur la planète ?

Aujourd’hui en France 28 millions de litres de peinture sont incinérés chaque année. 

Avec les peintures CIRCOULEUR l’objectif est qu’il n’y ait plus aucune peinture acrylique, en France, qui finisse incinérée, ce qui éviterait ainsi 220 000 tonnes de CO₂ équivalent dans l’atmosphère chaque année. 

En effet, nos peintures ayant une empreinte environnementale (et donc carbone) beaucoup plus faible que les peintures classiques, nous avons ainsi déjà évité plus de 400 tonnes de CO₂ !

Quels impacts positifs avez-vous au niveau social ?

Nous travaillons avec des personnes éloignées du monde du travail, sur notre plateforme de tri. L’objectif est de les former pour ensuite les faire devenir salariés de l’entreprise. 

Nous avons déjà réussi deux réinsertions professionnelles et nous comptons continuer en 2022. 

Nous travaillons aussi avec des personnes en situation de handicap dans un ESAT pour l’étiquetage de nos pots.

Quels impacts positifs avez-vous au niveau entreprise ou particulier (moins de pollution, meilleur pour la santé etc.. comment votre offre fait-elle gagner ou économiser de l’argent aux entreprises ou aux particuliers / utilisateurs ?)

La vie d’une peinture était très linéaire jusqu’à notre arrivée : fabriquer la peinture, l’utiliser et ensuite jeter et brûler les restes. 

Chez CIRCOULEUR, nous changeons le circuit de la peinture, on la récupère en déchèterie, on reformule notre peinture, on la vend et ensuite après l’utilisation de nos clients, ils vont pouvoir en recycler les restes à nouveau. 

Et voilà une vraie économie circulaire !

Pouvez-vous nous présenter une ou plusieurs réussites de clients ?

Nos peintures sont par exemple appliquées sur la Tour Hypérion, c’est un chantier emblématique car il s’agit de la plus haute tour mixte bois/béton d’Europe, avec des forts enjeux de bilan carbone. 

Comme nos peintures ont un bilan carbone 12 fois plus bas qu’une peinture classique, elle a contribué à atteindre les objectifs de faible empreinte carbone du bâtiment !

Notre gamme Grand Public est, elle, déployée chez des distributeurs, et nous avons notamment un très beau partenariat avec l’enseigne 4 Murs, où l’on sent l’engagement de nos interlocuteurs, et qui s’adaptent à la vitesse de croissance de notre entreprise.

Quels sont les principaux challenges que vous avez dû relever ?

Structurer la filière avec des partenaires a été complexe au début, mais notre partenariat avec Sarp Industries nous permet de mieux accéder aux quantités de déchets de peintures désormais.

Quelles sont les perspectives du ou des marchés que vous visez ? Comment voyez-vous l’évolution de votre entreprise ?

À la suite de notre levée de fonds d’1,2 M€ réalisée en décembre 2021, nous allons pouvoir accéder plus facilement aux déchets de peinture et donc augmenter notre production.

Nous avons aussi la volonté de nous doter de notre propre atelier de fabrication, car pour l’instant, la dernière étape d’appliquer notre formule en grande quantité est faite en sous-traitance. 

Nous sommes donc en recherche active de locaux aux environs de Bordeaux.

Que souhaiteriez-vous dire à nos lecteurs ? 

Il y a toujours des manières de faire qui sont plus circulaires, nous pouvons tous progresser !

Les 20, 21, 23 Juin 2022

WORKSHOP EN LIGNE BUSINESS MODEL CANVAS + VALUE PROPOSITION CANVAS

Un énorme bonus pour les participants ! A découvrir !

Newsletter

Recevez nos publications et invitations à nos webinaires !